Culture - Loisirs - Histoire

BCN a vu pour vous : Rouge.

Synopsis : Thriller | De petits arrangements avec la sécurité dans une influente usine vont empoisonner l’environnement, les salariés et les relations familiale d’une infirmière trop jeune et trop honnête. Après la belle histoire Good Luck Algeria, Farid Bentoumi monte d’un cran avec cet éco-thriller tristement contemporain. Label Cannes 2020. Son dernier film met en scène l’intoxication de ses employés par l’usine dans laquelle ils travaillent, au nom de la viabilité de économique et de la sauvegarde de l’emploi.

Farid Bentoumi est réalisateur. Il a notamment réalisé Good luck Algeria, inspiré par la vie de son frère. En 2021, il revient sur le devant de la scène avec Rouge, l’histoire d’une fille qui lance l’alerte lorsqu’elle s’aperçoit de la toxicité de l’usine de son père.

Zita Hanrot est comédienne. Révélée et césarisée pour son rôle dans Fatima de Philippe Faucon (2015), elle campe le premier rôle de Rouge, le long-métrage de Farid Bentoumi.

Labellisé « festival de Cannes 2020 », le film est sorti en salles ce 11 Août : l’interview du réalisateur Farid Bentoumi avait mis en évidence ses origines ouvrières algériennes, l’exigence du père qui souhaitait pour ses enfants de ne pas connaître la vie de travailleur salarié, en s’émancipant grâce aux études : objectif atteint grâce à de bonnes études de management, (ESSEC MBA) et rencontre avec le métier d’acteur, un véritable déclic ; après avoir interprété quelques rôles au cours de ses études, il met le pied à l’étrier en devenant réalisateur de court-métrages remarqués et primés dans plusieurs festivals, Farid Bentoumi a sorti en 2016 son premier long-métrage « Good Luck Algeria » avec Sami Bouajila, Franck Gastambide et Chiara Mastroianni. Il est actuellement en production de son deuxième long-métrage, « Rouge ». Il a réalisé deux long métrages « Good Luck Algéria » sortie en 2016 et « Rouge » en sélection officielles au Festival de Cannes 2020.

Farid Bentoumi rejoint dans l’esprit Todd Haynes (Dark Waters) ou Soderbergh (Erin Brockovich), mais préfère à la forme procédurale la nervosité du thriller. Thriller qui se double d’une tragédie shakespearienne contemporaine interrogeant de manière retorse la question de la solidarité : à l’échelle de la famille, du collectif professionnel, de la communauté territoriale… Où le choix de trahir revient à protéger ceux que l’on aime. Il va sans dire que les prestations de Zita Hanrot et Sami Bouajila, (ci-dessous) dans leurs rapports complexes, mais aussi d’Olivier Gourmet en patron voyou, sont parfaites.

Un bémol toutefois sur le personnage de la journaliste d’investigation campé par Céline Salette, incitant Nour à se révolter et à trahir les siens. Il rappelle par beaucoup de traits de caractères celui tenu par Anne Coessens dans Quand tu descendras du ciel (2003) d’Éric Guirado. Quitte à renforcer la posture solitaire et héroïque de Nour, son absence n’aurait pas porté préjudice à l’intrigue ; au contraire aurait-il accentué la portée symbolique du revirement de l’infirmière, qui n’aurait pas dépendu d’une influence extérieure mais de son seul examen de conscience. L’image du lanceur d’alerte quasi seul au monde conserve une brûlante actualité, quand chacun pour des raisons diverses baisse les bras ou ferme les yeux ; ce n’est pas Irène Frachon « La fille de Brest » qui dira le contraire, confrontée aux interminables développements du procès des laboratoires Servier et du Mediator, clos le 29 Mars 2021. Efficace et émouvant, le film Rouge montre la dualité entre conscience professionnelle de Nour (préventeur de l’usine) et les intérêts sanitaires et économiques de ses collègues et de sa famille. Une rentrée cinématographique bienvenue !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s