Actualités & News·Culture - Loisirs - Histoire·Environnement - Climat·L'éditorial·Société

Huile de Minuit.

Il arrive que vos idées cheminent « seules » durant la nuit… et vous cueillent à froid au réveil, hagard et/ou mal dégrossi … Nous ne sommes déjà plus le matin depuis longtemps, mais je vous propose de réfléchir à la trace du « sillon neuronal » laissé dans nos consciences par le relais Twitter de Laurent Grandguillaume, à propos des incendies en Grèce.

Tout près d’Olympie.

Un feu a pris près du village de l’ancienne Olympie dans l’ouest de la péninsule du Péloponnèse. Le feu se rapprochait du célèbre site archéologique mercredi soir. Après avoir brûlé une vingtaine de maisons, « le front du feu se dirige désormais vers la zone de Lala », une surface forestière montagneuse située au nord-est du site antique, a déclaré jeudi matin le préfet Nektarios Farmakis, interrogé par l’agence ANA. La réaction de M. Grandguillaume trouve des échos comme celle-ci :  » Pendant que les jeux se tiennent sans public à Tokyo, Olympie est menacée par les flammes. L’univers essaierait-il de nous envoyer un message ?

Voilà ! Nous y sommes ; cette répétition sans espoir ranime notre colère et notre sentiment d’impuissance… La multiplication des méga-feux, risque identifié comme majeur par Jérôme, car leurs effets sont irréversibles, mais dont la solution est « connue » : de l’eau, des Canadairs, des pompiers, des tranchées coupe-feu dans les bois. Comment se peut-il que la Californie, l’un des plus riches états des U.S.A., le plus technologique, le plus avancé n’arrive pas à s’en défaire ? Comment s’étonner dès lors que les pays « méditerranéens », l’Espagne, la Grèce, la Turquie, déjà en proie à la crise économique et sanitaire, se battent à mains nues ? Et que dire de la Sibérie ?

Ces images terribles renvoient aussi à un son, celui des Midnight Oil, groupe de rock australien, dont le frontman, Peter Garrett avait réveillé nos consciences avec ces phrases tombées dans l’oubli :

Comment pouvons-nous vivre, pendant que notre terre « change »,

Comment pouvons-nous dormir, tandis que nos lits brûlent ?

A l’origine, (le groupe a été créé en 1970), Midnight Oil passe le mois de juillet 1986 à jouer dans le bush australien auprès des populations aborigènes à l’invitation du groupe aborigène The Warumpi Band, devenant le premier groupe blanc à se produire dans ces régions reculées4. L’aventure est retracée dans une VHS Sony Music Video Black Fella White Fella. Profondément marqué par l’expérience, le groupe enregistre la chanson The Dead Heart qui défend la cause des Aborigènes. Sorti en single, le titre se classe à la 6e place en Australie8, au Hot 1009, et au Royaume-Uni10. Il préfigure l’album Diesel and Dust, dans lequel il est inclus. Sorti en août 1987, l’album connaît un grand succès un peu partout sur la planète, avec ses tubes Beds are BurningThe Dead Heart (réédité à l’international), Dreamworld, ou encore Put Down that Weapon, qui rentrent dans les charts internationaux entre 1987 et 1989Beds are Burning est le single du groupe qui a connu le plus de succès, et demeure son titre emblématique. 

Les Oils entament alors une tournée mondiale, et à cette époque, Midnight Oil partage avec INXS, le titre de groupe australien le plus populaire au niveau international. En 1990 sort l’album Blue Sky Mining, abordant cette fois des sujets environnementaux mondiaux comme la déforestation et les pluies acidesBlue Sky MineForgotten YearsBedlam BridgeKing of the Mountain et One Country sortent en singles, avec pour les premiers cités, un succès certain. Le 30 mai de cette même année à New York, le groupe organise, en pleine tournée, un concert improvisé devant le siège de la compagnie pétrolière Exxon au World Trade Center, accusée d’avoir déversé des tonnes de pétrole en Alaska avec l’échouement de l’Exxon Valdez. Et c’est là que mes vieux instincts liés aux marées noires (Torrey Canyon – Boehlen – Amoco Cadiz – Olympic Bravery – Tanio – Erika – Prestige), se réveillent l’appel des Midnight Oil : cela n’en finira-t’-il donc jamais ? Les « acquis de l’expérience bretonne » n’ont profité à personne ?

Vingt ans plus tard, les dramatiques incendies de 2020 en Australie dévastent le territoire des aborigènes et la biodiversité, (1 milliard d’animaux tués, la moitié de la population des koalas disparue), d’où le rappel de ces images reproduites à profusion, que l’on trouve sur tous les media :

Triste Skippy

Un rôle-clé du groupe Midnight Oil devient alors celui de porte-parole de l’environnement de Peter Garrett ; devenu en 1976 la voix du groupe de rock australien, celui-ci répondait à une annonce, en partie du fait de ses motivations environnementales. Le groupe connaît alors un certain succès en Australie, puis, à partir du milieu des années 1980, dans le reste du monde, avec des albums engagés et militants, faisant notamment référence à la défense des minorités et à l’écologie.

En 1987, il devient le leader de la fondation écologiste Australian Conservation Foundation.

À partir de 1993, alors que la carrière de Midnight Oil commence à s’essouffler, Garrett accentue ses engagements politiques. Il devient membre du conseil international de Greenpeace (1993-1995) et s’insurge contre la décision du président français Jacques Chirac de relancer les essais nucléaires dans le Pacifique.

Depuis la séparation de Midnight Oil en 2002, le groupe s’est ponctuellement reformé pour des concerts de charité, en 2005 et en 2009. Peter Garrett sort son premier album en solo, A Version of Now, le 15 juillet 20161,2. En 2017, le groupe se reforme pour une tournée mondiale.

À la suite des élections législatives remportées par Kevin Rudd, Peter Garrett est nommé, le 29 novembre 2007, ministre de l’Environnement3.

Peter Garrett

Le gouvernement Rudd se trouve confronté à la Crise économique de 2008-2010  et y répond par un programme économique de soutien de la croissance de la demande4. En 2010, la mauvaise gestion des budgets injectés par le gouvernement dans l’isolation des toitures d’habitations amène à des feux dans des maisons et à une série d’accidents mortels parmi des ouvriers 5. Alors qu’il avait écrit quatre fois pour indiquer ses inquiétudes avant les sinistres6, Peter Garrett se voit reprocher cette gestion par le premier ministre Kevin Rudd, et ce projet est abandonné en avril 2010. Peter Garrett devient ministre de l’éducation le 14 septembre 2010 dans le second gouvernement de Julia Gillard.

Alors, merci monsieur Garrett, pour votre contribution à la conscience climatique de nos contemporains ; nous savons que l’environnement est un domaine difficile et sensible. Et enfin merci de nous rappeler que nous ne pourrons nous en sortir que collectivement, pas en regardant notre nombril.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s