Economie·Environnement - Climat·Société

Un argument pour la décroissance.

Les écologistes vont avoir un argument pour prôner la décroissance.
Les émissions de CO2 ont chuté de 9% dans le monde pendant le premier semestre de l’année.
Du fait du confinement.
Du fait des restrictions de circulation.
Une preuve de plus, s’il en fallait, que la croissance et l’écologie ne sont pas compatibles.

Hier soir, 14 octobre, nôtre ami Jérôme nous a présenté sa conférence sur les risques climatiques. Les contraintes Covid-19 nous limitant à 10 personnes, aucune campagne complémentaire d’inscription n’avait été lancée. Et malgré cela, le standard (03 80 53 37 02) a encore reçu des demandes hier après-midi. A toutes ces personnes, il conviendra de préciser que 2 autres séances sont prévues, les 10 Novembre et 10 Décembre.

A nous qui avions participé aux répétitions, Jérôme nous a vite confirmé qu’il était solide, affûté, sûr de son fait, sérieux. Bien sûr, compte tenu des prochaines sessions à venir, nous n’allons pas délivrer ici la trame de l’exposé…(à moins de gros chèque libellé en $).

Jérôme au pupitre.

Mais ce fut une belle conférence ! Un public captivé, grave, bien au fait de la question posée, préoccupé par l’avenir de la planète et des générations futures. Un conférencier faisant preuve à plusieurs reprises de sa parfaite connaissance du sujet. Qui fera l’objet d’un prochain article !

L’Ours.