Actualités & News·Economie

Légion d’honneur et BlackRock

Bonjour à toutes et à tous et meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2020.

Par cet article, je souhaite commencer l’année en revenant sur la polémique née par la nomination au grade d’officier de la Légion d’honneur du patron de BlackRock France : le haut fonctionnaire Jean-François Cirelli.

Mais pourquoi cette décoration a-t-elle tant fait polémique en cette période de réforme des retraites?

Et bien, selon l’opposition et certains syndicats, BlackRock en tant que société d’investissement tenterait d’influencer le gouvernement pour faire basculer notre système de retraite par répartition en un système par capitalisation (système similaire à celui utilisé au USA par exemple). Et cette « décoration » est dénoncée telle une récompense décernée par l’exécutif à un « fond de pension américain » (je cite).

En réponse à ces accusations, la filiale française s’est défendue en publiant un communiqué contredisant et précisant son absence de participation (quelle qu’elle soit) à cette réforme d’ampleur.

Je termine par présenter un peu plus ce géant méconnu de la finance.

BlackRock, société américaine, propose ses services dans plusieurs grands domaines :

  • l’investissement (gestion de fonds : 11,6 Mds de $ en 2018)
  • le conseil des Etats et des entreprises du secteur financier
  • les services technologiques : droit d’utiliser sa gigantesque base de données

 

(sources : leparisien.fr => Blackrock  ; medium.com => Blackrock et les ETFs)