Culture - Loisirs - Histoire

En avant-première : Mon chien stupide.

Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg se retrouvent au cinéma dans Mon chien stupide, en salles mercredi 30 octobre.

Yvan Attal revient derrière la caméra pour réfléchir au couple moderne. Dans Mon chien stupide, en salles ce mercredi 30 octobre, le cinéaste partage l’affiche avec sa compagne à la ville Charlotte Gainsbourg.  Ce long-métrage est la libre adaptation française d’un roman de l’Américain John Fante. Le public pourra découvrir un homme, en pleine crise de la cinquantaine, dont la vie de famille et le couple seront mis à rude épreuve par l’arrivée d’un chien. Cette adaptation reprend les réflexions de l’ouvrage : comment un couple peut-il survivre au temps qui passe, à la crise de la cinquantaine et au quotidien ?

Stupide1

Que pensent les critiques de Mon chien stupide ? Globalement, elles sont très divisées. Du côté des avis positifs, on retient un long-métrage à l’humour noir et grinçant, qui donne matière à réfléchir.  D’autres (dont Télérama) retiennent que seule Charlotte Gainsbourg est à sauver dans cette « adaptation poussive de John Fante ».

Mais il faut se faire sa propre opinion et -soyons franc – je crains la vision « élitiste » de Télérama, comme la majorité du public qui était venue passer un bon moment à se régaler de cette comédie sentimentale, familiale … et animale : lors de cette avant-première dijonnaise. Objectif atteint : ils y ont bel et bien trouvé les trois : les sentiments d’Henri et Cécile se sont un peu émoussés, en partie à cause du caractère odieux de leur « 4 Tanguy ». Stupide le Chien va y mettre bon ordre !

Une histoire de famille.

La dernière fois qu’ils ont partagé l’affiche au cinéma, c’était en 2016 pour Ils sont partout. Trois ans plus tard, Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg poursuivent leur collaboration professionnelle dans Mon chien stupide. Interrogée par le magazine Elle, la comédienne concède d’ailleurs que l’histoire fictive d’Henri et Cécile reflète en partie celle qu’elle vit avec son compagnon depuis 1990 : « Quand on passe trente ans avec quelqu’un, il y a forcément des hauts et des bas », a-t-elle confié.  Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg se sont rencontrés sur le tournage d’Aux yeux du monde, d’Eric Rochant. Et depuis, ils ne se sont plus quittés, n’hésitant pas à jouer ensemble au cinéma. Par le passé, les deux comédiens avaient incarné un couple dans Ma femme est une actrice ou Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants, deux films signés Yvan Attal. Cette fois, ils sont rejoints par Ben Attal, leur fils, dans le rôle de l’un des quatre garnements. (Photo).

Stupide2

Des enfants « adorables » !

Sans doute, selon leur propre point de vue, mais seulement le leur : ainsi Gaspard, qui fait rédiger toutes ses dissertations universitaires par sa mère, et lui reproche tantôt d’obtenir des notes trop basses, tantôt trop bonnes… Et puis quoi encore !

Stupide4

Un chien … épris de justice.

A commencer par la manière dont il amadoue Rommel, l’arrogant Doberman, puis par ses rencontres – irrégulières – avec Daval, qui ne lui vaudra pas que des amis ! Finalement, à part lui, tout le reste est littérature. Et comme chacun sait, la littérature n’est pas la vraie vie.

 

L’Ours.