Culture - Loisirs - Histoire·Economie·Nos synthèses par domaines.

En 2037 l’Europe sera ouverte et écolo, ou ne sera pas

Après le regard sur la France de 2037, il y a une semaine, voici notre Volet 2 À quoi ressemblera l’Europe en 2037 ? Alors qu’une guerre économique et une guerre d’influence se dessine entre les États-Unis et la Chine, l’Europe pourrait incarner une troisième voie en étant leader sur la transition écologique et en mettant les droits humains au centre de sa ligne politique.

Europe_2037

Dans 18 ans, l’Europe existera-t-elle seulement encore ? Oui, si elle se vit plutôt comme une communauté de sens que comme une entité géographique. Alors qu’une guerre économique et d’influence se dessine entre les États-Unis et le Chine, l’Europe pourrait incarner une troisième voie en étant leader sur la transition écologique et en mettant les droits humains au centre, y compris ceux des migrants, que le continent vieillissant devra intégrer. Qu’en sera-t-il des institutions, élirons-nous directement un chef d’État européen ?

Avec Estelle Brachlianoff,  Directrice Générale adjointe des Opérations du groupe Veolia.

Et Enrico Letta, ancien Président du Conseil Italien, Président de l’Institut Jacques Delors, Doyen de l’École des Affaires Internationales de SciencesPo, auteur de Faire l’Europe dans un monde de brutes, Fayard , 2017.

À quoi ressemblera l’Europe en 2037, en terme de structures politiques, d’influences, de puissance industrielle, d’identité ?

Je la vois comme une Europe qui sera devenue un modèle grâce à sa position sur l’environnement. C’est une Europe où les déchets deviennent des ressources et où les entreprises contribuent avec les politiques à favoriser le bien-être collectif. Estelle Brachlianoff

Comment le monde pourrait-il être vivable si l’Inde et la Chine continuent de polluer autant, et que les pays ne prennent pas les mesures nécessaire pour limiter la pollution ?

L’Europe doit retrouver un pouvoir d’attraction. Là où on réussira, c’est si on trouve des solutions sur les problèmes environnementaux. Les clivages d’antan ont fait place aux sujets environnementaux et populistes. Estelle Brachlianoff

Nos villes deviennent des mines en Europe. Le palladium sert en joaillerie, en micro-électronique. C’est rare, précieux et très cher. On a trouvé du palladium à Birmingham. Il y a beaucoup d’autres exemples comme ça : on est aujourd’hui capable de réutiliser des eaux usées que l’on traite pour servir d’irrigations dans le sud de l’Europe. On a déjà une partie de la solution : développons-le. Estelle Brachlianoff

L’éducation va aussi changer en 2037. La principale des inégalités aujourd’hui, c’est l’inégalité du parcours scolaire. Aujourd’hui, notre société est divisée entre ceux qui envoient leurs enfants étudier à l’étranger et ceux qui n’ont pas les moyens, parce que le système éducatif public ne donne pas cette possibilité. Erasmus a poussé les inégalités, avec le chèque d’Erasmus, on ne paye pas le déplacement à l’étranger. Il faudrait faire un Erasmus obligatoire pour tous les adolescents : 3 ou 4 mois à 16 ans dans un pays étranger. Enrico Letta.

Commentaire : Il ne s’agit encore une fois que des focus abordés dans l’émission, mais « l’ambiance » compte aussi !

Voici le lien complet : https://www.franceculture.fr/emissions/dans-18-ans/en-2037-leurope-sera-ouverte-et-ecolo-ou-ne-sera-pas

L’Ours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s