Economie·Optimisme

Nette remontée du cours de la calèche.

Faut-il, comme Yves Cochet, s’acheter d’urgence des calèches venues de Pologne, vu qu’en France on n’en fabrique plus, et que, il en est persuadé, d’ici quinze ans « quand il n’y aura plus ni essence ni électricité, ce sera l’un des seuls moyens de se déplacer » ?

Faut-il, toujours comme ce vert historique, s’installer dans une ferme de quelques hectares située dans un lieu qui « coche toutes les cases pour vivre en autarcie », avec à proximité « un bois pour fournir l’énergie primaire, de l’eau, des terres cultivables » (Paris-match, 25/07) ? Et, chevaux de trait et calèches bien au chaud, se préparer à la catastrophe à venir ?

Calèches_central_Park

Lire la suite « Nette remontée du cours de la calèche. »