Pour un meilleur emploi·Recrutement & RH

CV : Présenter vos centres d’intérêt.

S’il est bien une rubrique qu’il ne faut pas délaisser sur un CV, ce sont bien les centres d’intérêt. Et pourtant, ils ont cette capacité à capter l’attention du recruteur et faire la différence par rapport aux autres candidats. En d’autres termes, une candidature avec un soin particulier sur les centres d’intérêt est une candidature qui se démarque des autres. Et peut-être bien que vous trouverez en la personne du recruteur un nouveau partenaire pour partager votre centre d’intérêt favori.

I. L’utilité d’écrire ses centres d’intérêt

Dans la rubrique des centres d’intérêt, il est important de lister ses activités extra-professionnelles, ses contributions auprès des associations, ses voyages et ses loisirs.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le recruteur ne connaît absolument rien de vous, il vous découvre par l’intermédiaire du CV, et par la même occasion par le biais de la lettre de motivation. Avec ces deux documents, il aura une meilleure idée de votre profil professionnel. Néanmoins, sans cette rubrique des centre d’intérêts, il ne pourra pas accéder à des informations individuelles. Et cela peut effectivement faire la différence.

En prenant deux exemples différents, nous allons démontrer l’importance de la catégorie centres d’intérêt. Le premier exemple mentionne le dessin, la guitare et le tennis. Ce premier exemple révèle une personnalité autonome, solitaire et créative.

Le deuxième exemple rapporte le rugby, président de l’association des Restos du cœur. Ce second exemple démontre au recruteur que vous avez le sens du collectif et que vous savez gérer une équipe.

Ces deux exemples sont certes caricaturaux, mais ils donnent des informations précieuses à votre sujet au recruteur. D’où l’intérêt de soigner cette rubrique

II. Choisir ses centres d’intérêt

Les centres d’intérêt qui reviennent sans cesse sur un CV sont la course à pied, la musique, le cinéma et la lecture. Tout le monde a fait au moins un peu de sport dans sa vie, lu un livre, été au cinéma pour voir le dernier film sorti ou encore écouté de la musique. Néanmoins, il faut autant que possible éviter de tomber dans la facilité en écrivant ces 4 centres d’intérêt devenus trop communs. Et s’il s’avère que ces 4 activités sont les vôtres à haute fréquence, il vous faudra le mentionner.

Si vous lisez 2 à 3 livres par semaine, n’hésitez pas à l’indiquer dans la rubrique. Il n’est pas interdit de préciser vos préférences en termes de lecture. Policier, fantastique, roman, etc.

Il en va de même pour les trois autres activités. En précisant vos goûts de prédilections en musique et sport, vous avez fort à parier que vous vous démarquerez de la candidature précédente. Pour ce qui est du sport, vous pouvez toujours mentionner votre niveau, votre rôle et votre niveau d’expérience.

III. Des centres d’intérêt pour se démarquer

Quand le recruteur reçoit en entretien deux profils sensiblement équivalents, avec les mêmes compétences (même niveau d’études, même expérience au poste envisagé), il y a fort à parier qu’il va questionner les candidats sur les centres d’intérêt. C’est également valable pour les candidats disposant de moins d’expériences professionnelles. L’entretien sur les centres d’intérêt va permettre au recruteur de déterminer quel est celui qui est le plus à même de s’adapter à la politique de l’entreprise, et aux tâches à venir au sein de l’entreprise.

Par exemple, le candidat qui aura noté la course à pied, la lecture, etc. aura moins de chance d’être recruté que celui qui est actif au sein d’une organisation non-gouvernementale dans la défense pour les animaux. Ce dernier candidat révèle que quand il est investi dans un projet, il ne le fait pas à moitié. Sans compter que cela démontre le sens des responsabilité du candidat. Force est de constater que créer un CV en prenant un soin somme tout particulier aux centres d’intérêt est en capacité de marquer l’esprit du recruteur, mais également de le partager avec le futur employeur.

IV. Un centre d’intérêt en commun avec l’employeur

En lisant la rubrique centres d’intérêt, si vous avez inscrit que vous aimez voyager, et que le recruteur, face à vous, aime également voyager, il est certain qu’il va poser des questions. C’est pour cela que pour un centre d’intérêt sur le voyage, il est toujours judicieux de signaler les pays que nous avons visité. Si vous avez voyagé au Brésil et que lui aussi, l’entretien va s’ouvrir sur le thème du voyage au Brésil. Sur une série de candidatures, il ne fait aucun doute que la vôtre, par le biais de la conversation sur votre voyage au Brésil aura marqué l’esprit du recruteur.

Capture_Career

Il en va de même pour les autres loisirs inscrits dans la rubrique. Par exemple, vous êtes membres d’une association d’étudiant, et si le recruteur en faisait partie autrefois, il se peut, à l’image de l’exemple du voyage, que la conversation s’ouvre sur le sujet des études.

En résumé, il ne faut pas négliger la rubrique des centres d’intérêt !

L’Ours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s