Formation et professionnalisation·Pour un meilleur emploi·Revue de Presse

Le Métier de la semaine : data miner.

Data Miner : l’exploitation des données.

En analysant de nombreux domaines à partir de la data, le but de ce « mineur » du numérique est d’acquérir et de transmettre une connaissance qui va être intéressante pour faire évoluer la stratégie de l’entreprise. Il permet notamment de dégager des tendances quant aux préférences des clients, afin que le service marketing puisse trouver une stratégie efficace. Les habitudes de consommation, les produits phares et les gammes de prix proposés par la concurrence font partie des éléments utiles pour se positionner de façon plus compétitive et pour séduire le client. Dans le même état d’esprit, il va analyser les données commerciales afin de mettre en avant les ressources qui peuvent être mobilisées. Le coût de production est alors pris en compte, de même que les bénéfices qui seront dégagés d’une vente. Il mesure les performances de l’entreprise afin de les comparer avec les objectifs et les prévisions. Les progrès à faire seront ainsi beaucoup plus visibles grâce à des tableaux ou des statistiques pour une meilleure lecture. Il met à disposition du service marketing, communication, les ressources nécessaires pour construire des campagnes ciblées qui seront efficaces auprès de la clientèle.

Qualités et compétences.

Passionné par les données numériques, ce professionnel apprécie de naviguer dans ce domaine chaque jour. Capable de montrer une grande rigueur et une capacité de concentration, son travail est parfait, car il a conscience de l’importance de l’exactitude des données. Une bonne organisation sera un atout qui va lui permettre de trouver une méthode de travail adéquate.

Doté d’un bon esprit d’analyse et d’observation, il est capable de comprendre les attentes des consommateurs et de travailler pour mettre en évidence comment les satisfaire. Son aisance relationnelle va lui permettre d’expliquer aux membres du personnel les conclusions tirées de ses analyses. C’est un poste important et qui contribue activement aux succès commerciaux de l’entreprise. Pour maîtriser vraiment ce domaine où les données à exploiter sont très nombreuses, il convient de maîtriser parfaitement plusieurs logiciels d’algorithme et d’analyse et d’être parfaitement à l’aise en anglais.

Études et formation.

Pour parvenir à la profession de data miner, un master en statistiques et marketing, un master en statistiques et informatique décisionnelle ou économétrie sont particulièrement  appropriés. La possibilité de suivre un mastère spécialisé big data analyse proposé dans certaines universités offre encore plus de chances de parvenir à ce métier. Le data miner peut par la suite devenir directeur des services d’information, data officer ou directeur datamining. Ce type de compétences est recherché par les agences de marketing pour optimiser leur stratégie. Ce professionnel peut également être recruté par les banques et les assurances, toutes les entreprises dans la grande distribution ainsi que les cabinets de conseil en management.

En partenariat avec Régionsjob / l’observatoire des  métiers.

Article paru dans : Le Télégramme du 19 Janvier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s