L'édito hebdo·Optimisme

Propos sur le bonheur. Jérémiades.

Alain (1868 – 1951) a écrit quelque cinq mille « Propos ». André Maurois considère leur ensemble comme un des plus beaux livres du monde, digne de figurer dans toutes les bibliothèques à côté des Essais de Montaigne. « Le bonheur dépend des petites choses ». Ce recueil constitue à la fois une réflexion profonde et un guide pratique.
Ce que je vous souhaite pour cette année qui recommence, c’est-à-dire pour le temps qu’il faut au soleil pour remonter à son plus haut et redescendre ensuite au plus bas, – ce que je vous souhaite, – c’est de ne pas dire et aussi de ne pas penser que tout va de mal en pis.
« Cette soif de l’or, cette ardeur au plaisir, cet oubli des devoirs, cette insolence de la jeunesse, ces vols et ces crimes inouïs, cette impudence des passions, ces saisons folles enfin, qui nous apportent presque des saisons tièdes au cœur de l’hiver », voilà un refrain vieux comme le monde des hommes ; il signifie seulement ceci : « Je n’ai plus l’estomac ni la joie de mes vingt ans ».
Encore si ce n’était qu’une manière de dire ce que l’on éprouve, on supporterait ce discours, comme l’on supporte la tristesse de ceux qui sont malades. Mais les discours ont par eux-mêmes une puissance démesurée ; ils enflent la tristesse, ils la grossissent, ils en recouvrent toutes les choses comme d’un manteau, et ainsi l’effet devient cause, comme on voit qu’un enfant peut bien avoir très peur de son petit camarade qu’il a lui-même déguisé en lion ou en ours.

Lire la suite « Propos sur le bonheur. Jérémiades. »

Actualités & News·Economie·Management·Nos synthèses par domaines.

Le métier de la semaine : manager de transition.

I. Le manager de transition rajeunit et se féminise.

Sur un marché en perpétuelle mutation, accéléré par l’impact du numérique et de l’intelligence artificielle, le manager de transition est appelé à la rescousse pour transformer un business ou lancer un nouveau projet. Savant mélange de connaissances techniques et de compétences émotionnelles, il doit pouvoir prendre les rênes de façon temporaire pour mener à bien une mission. Pour répondre à leurs attentes, les entreprises n’hésitent plus à avoir recours à des profils de plus en plus pointus. Résultat : le manager de transition rajeunit et se féminise. Il attire désormais de jeunes encadrants en quête permanente de renouveau, qui en font parfois même une profession à part entière.

Qu’il s’agisse de faire prendre une nouvelle voie à la direction financière ou de transformer les pratiques commerciales d’une entreprise, les missions sont variées. Le manager de transition répond à une opération coup de poing, à durée limitée, de quelques mois à deux ans. Ces cadres temporaires séduisent de plus en plus d’entreprises : on estime qu’ils réalisent environ 2 000 missions par an, sur un marché en croissance de 15 et 20 % chaque année, selon une étude Xerfi pour la Fédération nationale du management de transition.

Lire la suite « Le métier de la semaine : manager de transition. »

Actualités & News·Management·Pour un meilleur emploi

Travail et famille. Les lignes ont bougé.

Lancée il y a dix ans, la « charte de la parentalité en entreprise » a été signée par 600 employeurs, représentant cinq millions de salariés. Objectif : faire des efforts pour concilier vie professionnelle et vie personnelle. Des progrès ont, certes, été faits, mais beaucoup reste à faire…

Marie se souvient des regards désapprobateurs, quand elle quittait le bureau à 18 heures, pour aller chercher son bébé à la crèche, il y a vingt ans. Depuis, la parentalité est mieux prise en compte en entreprise.

Aujourd’hui,  « la blague dans l’open space vise plutôt ceux qui vont chercher leurs enfants au commissariat, parce qu’ils ont trop traîné au travail » raconte Christine Albanel, chargée de la responsabilité sociale chez Orange, lors d’un colloque sur le sujet, cette semaine. Lire la suite « Travail et famille. Les lignes ont bougé. »

Economie·Management·Technétronique

Comment Zuckerberg est devenu systémique.

Article paru en Novembre 2018 dans le New-York Times.

Il y a quelques semaines, après que Facebook ait révélé que des dizaines de millions de ses comptes utilisateurs aient été exposés à une faille de sécurité, j’ai commencé à interroger des personnes proches des milieux technologiques et collatéraux : « est-ce-que Mark Zuckerberg devrait encore diriger Facebook ? »

Je vous épargnerai le suspense. Presque tout le monde pensait que Zuckerberg était encore la bonne personne pour ce job, si ce n’est la seule personne capable de le tenir. Ceci incluant les personnes travaillant au sein de Facebook, les personnes qui se servent de Facebook dans leur travail, les analystes financiers, les venture capitalistes, les techno-sceptiques, les critiques les plus fervents de la compagnie, comme ses plus ardents supporters.

Lire la suite « Comment Zuckerberg est devenu systémique. »

Actualités & News·Economie·Nos synthèses par domaines.

Pouvons-nous éviter une nouvelle crise financière ?

Dans ce nouvel ouvrage, Steve Keen, l’auteur à succès en librairie de « L’imposture économique » (20.000 exemplaires vendus) et l’un des rares économistes ayant anticipé le dernier crash financier, montre pourquoi les experts auto-déclarés, enfermés dans leurs ornières idéologiques, n’avaient rien vu venir. Il explique surtout en quoi les niveaux de dette publique toujours plus élevés rendent une autre crise financière presque inévitable… À moins que les hommes et femmes politiques ne s’attaquent aux dynamiques réelles qui sont à la base de l’instabilité financière.

Plutôt que de résumer l’ouvrage, j’ai choisi d’insister sur la préface de Gaël Giraud, économiste en chef de l’Agence de Développement, directeur de recherche au CNRS, professeur à l’école nationale des Ponts et Chaussées.

Lire la suite « Pouvons-nous éviter une nouvelle crise financière ? »