Evènements·L'éditorial·Management·Nos projets

Plénière N°103 : la réunion du 21 juin.

Nous étions une dizaine à cette plénière, – c’était un soir de match, et heureusement on a gagné – ce qui ne nous a pas empêché d’être extrêmement studieux, dans une ambiance très « Fête de la Musique »… malgré les footeux qui faisaient autant de bruit que les trains.

I. LE TOUR DE TABLE – LES PITCHES – L’ACCUEIL DES NOUVEAUX ARRIVANTS.

Eric et Gilles empêchés, nous avons donc procédé à un tour de table très féminin :

  • Danièle, qui arrive au bout de son Master (soutenance le 3 juillet), avec en vue la Direction d’un EHPAD. Danièle est convaincue d’avoir fait le bon choix en misant sur la Silver Economie.
  • Fabienne, qui après sa formation en région parisienne (Master sur la Qualité et les conditions de vie au travail) reconnaît que les offres se concentrent davantage sur Lyon et la région parisienne. Du coup, elle réfléchit aux moyens de monter sa propre activité.
  • Christine D., juriste et médiatrice en activité, qui mène de front un bilan de compétences, et le montage d’une cellule de soutien, d’entraide et d’accompagnement des personnes ayant subi un burnout. Nous entrons dans la phase de rédaction des premiers documents de fond, tels que les statuts, la définition des prestations et du business Plan.
  • Marie-Claire, assistante commerciale, qui connaît une situation proche de celle de Béatrice, en conflit avec son employeur passé, ce qui la bloque momentanément dans ses démarches pour un job futur, même si ses idées comment à être affutées. Elle s’intéresse à l’environnement de l’oenologie, et il ne fait pas de doute que ses atouts d’assistante commerciale, lui permettront de trouver sa voie, avec un réseautage assidu.
  • Christine B., arrivée à BCN avec un projet imminent de « congé sabbatique », dont nous l’avons dissuadée. Après quelque temps, Christine s’est remise à y croire, à adresser des CV de plus en plus étoffés, et reconnaît que si les offres ne sont pas pléthore, elles existent, et son projet prend corps. Ainsi « reconstruite », Christine envisage maintenant de faire appel à un coach : « la meilleure chose que j’ai faite, c’est d’entrer à BCN ». Dont acte !
  • Nadine, qui s’était beaucoup investie dans ses activités d’aide à domicile, au point « d’exploser en vol », a fait d’entrée preuve de son adaptabilité, en représentant BCN sur le stand du Bien Vieillir 2017, 48 h après son adhésion ! Puis, de mission d’intérim en mission d’intérim, elle a retrouvé un CDI en tant qu’assistante de formation à l’IRTESS, et réfléchit désormais à des activités liées au bien-être, dont nous pourrions reparler au Grand Déj’…
  • Aurélie Ducloux, la « nouvelle » de cette plénière : fer de lance de la génération « Y », Aurélie est imaginative, aventurière, militante. Elle est actuellement en congé parental – sa dernière aventure ! – après avoir rencontré son conjoint, être rentrée de région parisienne et acheté sa maison. Enfin, il faut dire qu’elle a renoncé à son statut de Professeur des Écoles, qui ne lui convenait pas du tout. Acteur engagé du projet de Magasin coopératif de Dijon, (présenté au Power Angels, où nous étions candidats avec les « L » des Papillons)… Un point sur lequel nous sommes unanimes, c’est que de tout ce foisonnement, il va falloir dégager un fil conducteur. Danièle se propose un premier travail approfondi auprès d’Aurélie, une fois passée que la période d’examen sera terminée.
  • Antoine, le seul gentleman de cette soirée, auprès de toutes ces ladies, dont l’expérience transverse de Directeur de Projet Orange s’éloigne de plus en plus, mais qui a trouvé son ikigaï *, dans BCN, effectue toujours de la veille sur les sujets « sérieux » susceptibles d’alimenter le WordPress de l’Association. Pour lui, l’ADN de l’Association, c’est l’écoute, la bienveillance et la personnalisation : mais ce n’est pas tout ! Dans une éprouvette de cette qualité et de cette diversité, les projets germent, et nous voulons tous les développer, c’est cette ambition qui rend militant, et c’est ainsi que nous avons co-produit « Un emploi nommé Désir ».
  • * Ikigai : l’art d’être bien occupé, chez les japonais. Ici : l’état de flow.

II. LES OFFRES D’EMPLOI DE CONSEILLER CLIENTÈLE BANQUE & ASSURANCE.

Christine D. notre Présidente nous ramène une liste de postes pour les personnes intéressées par des emplois de commerciaux, ou du moins prêtes à occuper ces emplois, « en attente d’un meilleur emploi », le temps d’affiner leur projet professionnel. Ce point est essentiel, surtout pour celles et ceux dont l’avenir inclut un volet démarchage, persuasion, conclusion ; cela permet de jauger son potentiel, ou au contraire de décocher l’option d’entrée de jeu.

III. BILAN QUALITATIF DE L’ÉVÉNEMENT « UN EMPLOI NOMME DÉSIR ».

L’avis unanime est de souligner la qualité des comédiens, la mobilisation des partenaires et des bénévoles des 2 associations SNC et bien sûr, BCN. Petit bémol, les désistements non négligeables, qui ont donné l’impression d’une salle « pas bondée » que les chiffres d’inscription laissaient espérer ; désistements sans doute dus au choix de la date, et de l’occurrence d’un match de Coupe du Monde… Tous les participants, invités, témoins ont reconnu la qualité de l’organisation, l’impressionnante mobilisation de l’Afpa, ainsi que le soutien indéfectible de la Ville de Quetigny. La vidéo réalisée par France 3 fera désormais partie de nos instruments de promotion de l’association, car elle est représentative de notre ancrage dans le paysage… Bravo à tous !

IV. LES OUTILS DE COMMUNICATION DE BCN.

Rappelés sur nos flyers, les liens vers nos outils résument les différents outils dont nous disposons, et dont l’usage mérite d’être précisé de temps à autre :

  • le Doodle : chaque adhérent reçoit dans sa boîte mail un lien pour s’inscrire aux réunions. Fastidieux, (selon certains), mais surtout simple, rapide, il permet de simplifier la logistique des réunions. Nous l’avons amélioré en tirant parti de la zone « Commentaires », pour informer d’un empêchement, d’un retard, etc.
  • La page Facebook

 

  • https://www.facebook.com//bourgognecollaborativenetwork créée début 2016, elle est notre outil de « buzz » c’est-à-dire de promotion à chaud, événementiel, comme par exemple la photo de M. Sauvadet sur le stand de BCN lors du Salon du Bien Vieillir 2018. Une page associative est différente d’un « mur » sur lequel les amis peuvent déposer des avis divers. A travers les « analytics » nous apprenons à mesurer l’impact de nos promotions. En revanche, le fait de « liker », de partager, de commenter, ou même d’adhérer au groupe des « Amis de Bourgogne Collaborative Network » est totalement inoffensif, gratuit et même à consommer sans modération.

Le site WordPress

  • le site WordPress

Conçu pour être le liant entre tous nos membres, mais aussi nos sympathisants, partenaires, il a été décidé que sa consultation serait ouverte, gratuite, et… simple ; en effet, comme il n’est pas rare de recevoir 5 à 600 mails par jour, les articles de BCN doivent bénéficier d’une « préférence », sous forme de pushmail. Pour être sûr de ne pas manquer le prochain article sur l’Intelligence Artificielle, l’économie ou la psychologie des cadres, il suffit de communiquer son adresse mail sur la Page d’Accueil.

Comme indiqué en séance, on peut reprocher le caractère austère du site, aussi, nous sollicitons des rubriques plus ludiques, plus variées qui rencontrent l’intérêt et/ou la curiosité du public. La gastronomie, les Climats de Bourgogne, le Pôle d’excellence alimentaire, le bio, autant de thèmes qui joindraient l’utile à l’agréable ! Certains nous poussent à rajouter un outil supplémentaire : c’est prématuré. Lorsque nous disposerons d’une demi-douzaine de porteurs de rubriques réguliers, une newsletter commence à présenter du sens ; il reste ensuite à régler la question de la périodicité.

  • la boîte collaborative

La boîte collaborative

Son usage est partagé entre les adhérents : cela permet de consulter les différentes alertes ciblées, quitte à se créer ensuite ses propres liens. L’idée est que les informations à caractère collectif qui arrivent à cette adresse peuvent être consultées sans délai par les membres, à la condition de protéger le mot de passe d’accès.

Et le bilan de tout ceci ? Depuis 2016, la Page Facebook progresse d’environ 50 % par an, de 3000 pages vues, à 4500 en 2017, et déjà à ce niveau à mi-2018.

Du côté du WordPress, le lien direct avec l’activité est évident : ainsi, les pages lues progressent à des moments précis de nos animations, le Grand Déj’, l’Assemblée Générale annuelle, le Salon du Bien Vieillir… De 870 pages vues en 2016 (année incomplète, car ouverture en Avril), l’audience est passée à 1550 en 2017. Pour 2018, nous sommes dans les mêmes eaux : ce qui veut dire qu’un article de fond sur « Un emploi nommé désir » ou sur le Grand Déj’ pourraient faire « décoller les chiffres », si tel était le but. Aussi, nous devons rester dans une ligne éditoriale sobre, en lien direct avec les statuts et les ambitions de BCN.

Pour conclure sur les outils, il est clair qu’ils débordent vers des lectorats pour qui nous ne sommes que des « influenceurs », à travers les réseaux sociaux notamment. Nous avons des abonnés « push » qui sont bien le reflet de notre sphère d’influence professionnelle. Enfin, dernier argument, que j’emprunte à Danièle : il va de soi que sur votre CV, il est du meilleur effet de mentionner : rédacteur du Blog de Bourgogne Collaborative Network… à condition, bien sûr que ce soit vrai ! A vos plumes !

L’ours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s