Actualités & News·L'éditorial

La journée des solidarités.

Alors que ce matin-même Nicolas Hulot, le célèbre présentateur de l’émission Ushuaïa lançait un appel aux solidarités au nom de 80 ONG, pour « apporter de la vie et un supplément d’âme à la campagne présidentielle », il a légitimé son action au nom de la France invisible, (vous, nous…) qui avons compris depuis longtemps que l’on ne pourrait pas poursuivre l’infernale accumulation de richesses, qui voit 1 % des plus riches détenir 96 % des richesses. Comme le souligne Nicolas Hulot, dans ces conditions, toute redistribution ne peut « s’opérer qu’à la marge ». Un certain Joseph Stiglitz (au demeurant Prix Nobel d’économie), avait fait il y a 15 ans le même constat : depuis, dans tous les pays, l’écart n’a fait que s’aggraver. Les inégalités proviennent à 60 % de l’endroit où l’on vit, à 20 % du milieu d’où l’on vient, et seulement à 20 % de ses mérites personnels.

Lire la suite « La journée des solidarités. »